• Joanie

À chacun son Everest

Un peu fébrile de me livrer à cette belle communauté mais excitée aussi ! PREMIER contact avec vous directement et… PREMIER article ! Hi lala. Il y a un début à tout n’est-ce pas ? Je détestais les sorties de zones de confort avant, mais maintenant, J’ADORE ça ! Alors je me lance avec force et courage, prête pas prête, GO !


© Alexandre Lavoie (Retouche Charly. D) : *La photo en fatbike était ma toute première fois. Je me suis planté une couple de fois, grogné un peu par moment et, surtout, des moments de purs fous rires étaient au rendez-vous ! 🙂 (Sentiers de la Meute de Rivière-du-Loup).


‘’ Rien n'est impossible, seules les limites de nos esprits définissent certaines choses comme inconcevable.’’ (Marc Levy)

Se donner le droit de NE PAS être parfaite, mais bien d’ÊTRE une débutante. Accepter cela complètement et ENTIÈREMENT ? Mmm.. Plus facile à dire qu’à faire, je vous l’accorde ! Plusieurs remises en questions rebondissent dans ma tête, en plus de mon hamster qui me répète sans cesse : ‘’ Et si je me plante. Et si je ne performe pas. Et si les gens me jugent. Et si… Et si… Et. Cetera ! ’’ Ensuite il y a même M. Syndrome de l'imposteur qui vient faire son tour juste comme si je n’en avais pas assez dans la tête. Un cercle sans fin au bout du compte ! Ouff… Ok on respire, tentons de redescendre dans notre cœur deux petites minutes, voilà... ça va beaucoup mieux ! 🙂


Dans le domaine du plein air, c’est la même chose. Lorsqu’on expérimente quelque chose pour la première fois, naturellement on se met extrêmement de pression et on a peur du jugement des autres, ce qui nous fait souvent hésiter à se lancer dans l’activité en question.


Une manière simple pour déjouer cela est d'en prendre conscience pour commencer, s'arrêter, se questionner et voir la situation avec des lunettes différentes. Pourquoi je me mets cette pression et pourquoi je me laisse submerger par cette peur ? On s'aperçoit donc, plus souvent qu'autrement, que c'est irrationnel.


Nous avons aussi la fâcheuse habitude de se comparer les unes aux autres… Pourquoi ? Peut-être parce que c’est ce qu’on nous a appris dès le tout jeune âge, par des membres de notre famille, de nos amis ou même à l’école. Non pas par manque de bienveillance, mais plutôt dû à une habitude ancrée profondément dans beaucoup d’humains et d’humaines comme nous. Peut-être aussi par manque de confiance en ses capacités physiques, habiletés ou confiance en soi tout court.


Croyez-moi ou pas, mais moi je vous le dis, il n’est pas trop tard pour remédier à ça ! 😃 Jamais !


Alors Osons et ... ça donnera le résultat que ça donnera, c'est pas du tout ce qui compte! En fait, le résultat n’est pas si important, c’est bien plus dans le chemin du dépassement de soi qu’on apprendra davantage.


© Joanie Dubé (Via Ferrata aux Palissades de Charlevoix).


L’Everest de ''Julie'' n’est pas le même que ''Catherine'', nous avons toutes nos forces et nos défis personnels. Soutenons-nous plutôt, les Tornades sont là pour ça !


Est-ce qu’il y en aura des pires que moi ? Probablement.


Est-ce qu’il y en aura des meilleures que moi ? Évidemment.


Et saviez-vous ce qui peut arriver de PIRE dans tout ça ? Qu’on ressemble à des… débutantes, voilà tout ! Hihi Pourquoi pas ? Il est où le problème ? Perso, je n’en vois AUCUN !


Au fond, l’important c’est quoi au juste ?


Avoir du fun, se dépasser soi-même et se sentir VIVANTE !


Alors… salissons-nous, écorchons-nous un peu les genoux et, surtout, rions de nos maladresses ! Vive les premières fois !


Au plaisir d'en vivre avec vous bientôt !

© Joanie Dubé (Canyoning aux Chutes Montmorency).

147 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout